Une ville entre mer et campagne, située entre Toulon et Hyères, voisine de la petite station Balnéaire de Carqueiranne. Une cité qui, malgré la folie du développement urbain dans notre département, réussit à grandir sereinement, en conservant son identité et son esprit de clocher. La Crau qui accueille aujourd’hui près de 17 000 habitants sur 3800 hectares, s’adapte à cette démographie croissante en proposant des infrastructures de qualité, toujours plus performantes.

Chaleureuse et accueillante, il y fait bon vivre autour de ses places, dans sa rue commerçante, avec son marché bi-hebdomadaire et ses joueurs de boules qui aiment se retrouver chaque jour à l’ombre des platanes. C’est aussi un lieu où les habitants peuvent se rassembler lors des fêtes annuelles et contribuer à faire vivre son âme.

A 5 km de la mer, avec 80 % de jours d’ensoleillement par an et 1300 hectares boisés, La Crau offre un cadre de vie agréable, loin du tumulte des grandes stations côtières et jouit d’une grande facilité d’accès de par la présence d’une gare SNCF, par sa proximité avec le port de Toulon, l’aéroport d’Hyères, et l’autoroute.

Côté cours d’eau, La Crau est bordée par le Réal Martin. Elle est aussi traversée par le Gapeau (fleuve dont la source se situe à Signes) dont dérive Le Béal, petit cours d’eau construit au XVème siècle pour alimenter les moulins à farine, servant également à l’irrigation des cultures, et, jusque dans les années 60, de lavoir.

Côté colline, c’est le mont Fenouillet qui domine notre plaine et qui la sépare d’Hyères. On trouve sur les hauteurs du Fenouillet la chapelle Notre-Dame de Consolation, construite en 1850 et rénovée en 2004.

La Crau englobe de nombreux hameaux ou lieux dits, tels que Notre Dame, Les Martins, Les Goys Founiers, … Le hameau de La Moutonne, qui compte près de 4000 habitants aujourd’hui, constitue un village à part entière. Des infrastructures d’envergure y ont été construites au quartier de l’Estagnol comme l’école Jules Ferry, le gymnase de l’Estagnol, ou le pôle commerçant.

Plusieurs entreprises industrielles et tertiaires se sont installées sur le territoire communal. Néanmoins, l’agriculture reste l’activité dominante au travers de la viticulture (11 domaines viticoles, 48000 hectolitres de vin par an) et l’horticulture (250 hectares de fleurs).

La Crau a su dès 1987 s’ouvrir aux relations internationales en se jumelant avec la commune de Villeneuve en Suisse, située sur les bords du lac Léman, et voisine de la ville de Montreux. En 2006, la ville tisse de nouveaux liens avec Rosà, commune de la province de Vicenza, à deux pas de Venise la sérénissime.
 
 
 
 
   

- ACCES RAPIDE -


     

     

     





         
 
www.villedelacrau.fr - Tous droits réservés © ville de La Crau - Var
       

mentions légales - contacter la Mairie