Il y a près de 5 000 ans, l’activité humaine existait à La Crau. C’est en tout cas ce qu’ont révélé les fouilles de nos sous-sols. Il est probable que des Grecs séjournèrent ici vers 600 avant JC, précédant les Celtes, puis les Romains qui fondèrent une petite cité sur les bords du Gapeau. Sur les ruines de celle-ci, fut érigé au XIIIème siècle, le hameau de Notre-Dame. Ce hameau constituait le premier village craurois et faisait partie de la commune d’Hyères, tout comme celui de La Moutonne.

Puis, le centre craurois se déplaça vers le hameau des Pourpres, pour devenir ensuite l’actuel centre ville. En 1311 apparut l’édification d’un ermitage au sommet du Mont Fenouillet, détruit lors de la Révolution et remplacé vers 1850 par Notre-Dame-de-Consolation.

C’est à peu près à cette époque que fut créé au nord de la commune par Dom Bosco, un orphelinat : la fondation La Navarre, toujours en activité, et qui constitue parallèlement un domaine viticole.

Le canal Jean Natte, petit cours d’eau plus connu sous le nom de Béal, fut construit au XVème siècle afin d’alimenter les moulins à farine. Déviant les eaux du Gapeau à partir de la Castille vers le centre-ville qu’il traverse en souterrain, il ressort le long des platanes de l’avenue du Général de Gaulle et se dirige vers Hyères. Sa présence servait également à l’irrigation des cultures, et jusque dans les années 60, de lavoir.

En 1853, après un demi-siècle de négociations, La Crau d’Hyères obtint son indépendance, et reliée au hameau de La Moutonne, devient enfin la commune de La Crau.

Comme la plupart des communes de notre département, La Crau a connu une importante expansion démographique lors des dernières décennies, en passant de 4000 habitants dans les années 60 à 17 000 aujourd'hui, dont 4000 à La Moutonne.

 
 
Extrait du film "Bienvenue à La Crau"
 
   

- ACCES RAPIDE -


     

     

     





         
 
www.villedelacrau.fr - Tous droits réservés © ville de La Crau - Var
       

mentions légales - contacter la Mairie